Un matin pour changer le monde

(Philippe Vollichard et Jacques Bevilaqua)

2015

Ce matin il y a dans l'air je ne sais quoi

Une tempête de lumière sur tous les toits

Une déferlante solaire un flot de joie

Entre les volets entrouverts on aperçoit

Un matin pour changer le monde et tout réinventer

Et ne pas perdre une seconde on a que la sainte journée

Même si la terre tourne rond depuis des millénaires

A nous de choisir la façon la manière

Lancer des idées, des bouteilles à la mer

Le passé oublié, plus rien à en faire

Ce matin il y a dans l'air je ne sais quoi

Une tempête de lumière sur tous les toits

Ce matin il y a dans l'air comme un espoir

Comme une impression d'y voir clair dans tout ce noir

D'être ensemble et d'imaginer une autre histoire

Qui nous rassemble et à laquelle on pourrait corire

Lancer des idées, des bouteilles à la mer

Le passé oublié, plus rien à en faire

ce matin il y a dans l'air comme une chansons

Quelques rimes deux ou trois vers une illusion

L'impression que nos vies sont encore à faire

La nouvelle partition d'un plus bel univers

Un matin pour changer le monde et tout réinventer

Et ne pas perdre une seconde on a que la sainte journée

Même si la terre tourne rond depuis des millénaires

A nous de choisir la façon la manière

Lancer des idées, des bouteilles à la mer

Le passé oublié, plus rien à en faire

Ce matin il y a dans l'air comme une chansons

Quelques rimes deux ou trois vers une illusion

Lancer des idées, des bouteilles à la mer

Le passé oublié, plus rien à en faire

© 2017 par Simple Com