Au début

1982

Musique Jean-Pascal Cottier

Au début - BASILIC 1982
00:00 / 00:00

Au début des jours inutiles se lève un soleil besogneux

Passe la voûte et se défile dans un silence de vieux

Caché dans la fraîcheur de l'ombre d'une grisaille endolorie

L'humeur se comble de goûts sombres puisés dans un nuage gris

Soleil, t'es pas brillant

T'es malade ou qu'est-ce qui te prend?

Tu peux pas nous laisser tout blanc

T'as pas le droit de jouer les absents

Dans la pâleur de peau de femme, sur un visage maquillé

L'ennui des fleurs qui se fanent sur une plage oubliée

Même l'amie aux yeux lumière et à la chaleur imprévue

Laisse entrevoir sous les paupières une langueur de pas perdus

Soleil, t'es pas brillant

T'es malade ou qu'est-ce qui te prend?

Tu peux pas nous laisser tout blanc

T'as pas le droit de jouer les absents

Un soleil en forme de lune pousse la porte entrebâillée

Éteins les bougies une à une et se fond dans l'obscurité

© 2017 par Simple Com