Trois blondes

2007

Trois blondes - Philippe Vollichard
00:00 / 00:00

Chaque dimanche à midi, au réveil de l’anesthésie

J'émerge de l'amnésie, j'échappe à la paraplégie

Chaque dimanche à midi, quand je retrouve mes esprits

Je découvre dans mon lit, trois belles blondes endormies

La première extraordinaire a su faire grimper les enchères

Je suis pas son premier volontaire, mais je serai son dernier actionnaire

Elle a tout le savoir-faire, car elle n'est pas née d'hier

Et quand elle ouvre les paupières, je lui dis love you tender

Refrain

La deuxième est magnifique, totalement impudique

Comme un nu académique, dans sa pause angélique

J'aime sa plastique, son faramineux physique

Son galbe athlétique, son allure olympique

Refrain

La troisième est splendide, toute de grâce candide

Une simple, une timide, un ange un sylphide

Tout son corps est limpide et sans la moindre ride

Une peau translucide comme une cariatide

Chaque dimanche à midi, au réveil de l’anesthésie

J'émerge de l'amnésie, j'échappe à la paraplégie

Chaque dimanche à midi, j'ai trois blondes dans mon lit

Qui est la femme qui sont les filles, je vous laisse faire le tri

© 2017 par Simple Com