Parti pour la gloire

2007

Parti pour la gloire 2007 - Philippe Vollichard
00:00 / 00:00

J'ai pris un peu de hauteur pour faire un survol de ma vie

Il faut de temps en temps quitter son établi

Je suis parti comme un voleur rejoindre un coin de paradis

J'ai pas pris n'importe quel ascenseur c'est promis

J'ai plus l'âge à faire des conneries

C'est quand le silence se fait qu'on peut commencer à penser

Je parle bien sûr d'un silence habité

Pas des silences artificiels au fond des caissons sensoriels

Mais le silence de la nature aux couleurs pures

Je vous assure que c'est une valeur sûre

Alors je suis parti pour la gloire vers le sommet de la montagne

Avec ma vieille guitare pour seule compagne

je n'ai bu que du bon, en chantant des chansons

Quand Dylan est arrivé, j'ai bien compris que j'avais abusé

Je voulais faire l'inventaire de mes maxi-illusions

Qui n'ont jamais fait de révolutions

Comprendre pourquoi sur cette terre tout n'est que lente évolution

Tout est affaire de micro-gestion

De foire d'empoigne au pognon

Pourquoi on pourrait pas aller plus vite que la musique

Et lifter, doper, booster nos politiques

Même le climat change plus vite que nos optiques

On est trop lent, trop lourd et trop statique

Je cherche une nouvelle dynamique

Alors je suis parti pour la gloire vers le sommet de la montagne

Avec ma vieille guitare pour seule compagne

Je n'ai bu que du bon, en chantant des chansons

Quand Maxime est arrivé, j'ai bien compris que j'étais déjà bien fatigué

Je n'ai rien résolu du tout mais c'est pas ma faute à moi

Si ce monde est bourré de fous autour de moi

L'enfer c'est les autres, Jean-Paul avait déjà tout pigé

Comme ça je reste un apôtre inoxydé

Convaincu de mes propres idées

Alors je suis parti pour la gloire vers le sommet de la montagne

Avec ma vieille guitare pour seule compagne

Je n'ai bu que du bon, en chantant des chansons

Quand Bühler  est arrivé, j'ai bien compris qu'il était temps de rentrer

© 2017 par Simple Com